Mosaique_Dyonisos Sepphoris_Galilee_IVeme siecleNotre Ciergerie est située en Rhône-Alpes à une soixantaine de kilomètres de Lyon, haut lieu de l’histoire paléochrétienne. S’il est toujours nécessaire de rappeler à nos consciences l’exemples des saints illustres de la région, ceci nous a amenés tout naturellement à nous intéresser également aux saints dits « locaux ».

Leur grandeur aux yeux du Seigneur est identiques à celles de leur « confrères ». Leurs vies nous montrent qu’on peut appliquer l’enseignement divin, sans éclats, modestement et réussir l’objectif d’un autre grand saint, Saint Séraphim de Sarov, qui disait que par l’exemple on peut amener plusieurs milliers à se convertir…

Dans cette rubrique Les Carnets d’Égérie, nous nous proposons d’enrichir régulièrement nos connaissances et de vous faire partager ce que nous avons appris au cours de nos pérégrinations sur les routes d’Europe, car nous sommes sûrs que tous, nous habitons à moins d’une cinquantaine de kilomètres de l’endroit où a fleuri la Foi d’un de ces êtres d’exceptions.

Vous trouverez donc en publications sur cette page, une série d’articles que nous nous efforçons de publier régulièrement.

Pourquoi Egérie ? Qui était-elle ?

Pour faire simple, on peut dire qu’elle est l’auteur d’un Lonely Planet®* assez particulier…

Riche matrone cultivée de Galice ou d’Aquitaine, Égérie fit entre Pâques 381 et Pâques 384 un pèlerinage en Orient, visant tous les centre importants de Jérusalem à Constantinople. D’une grande curiosité et observatrice hors pair, elle nous a laissé un récit (écrit en latin) plein de commentaires sur ses visites et ce qu’elle a vu. Malheureusement une grande partie du texte est perdue mais il reste d’une importance majeure pour l’histoire du christianisme naissant, car il fourmille de renseignements sur les pratiques religieuses, entre autres monastiques, alors en vigueur en Terre Sainte.

*éditeur de guides de voyages